Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Argumentaire "Polycarpe"

A l'attention des éditeurs, diffuseurs, réalisateurs,

Voici un argumentaire concernant ma série policière des « Polycarpe ». 

  • La série des « Polycarpe » est une série policière « cosy » qui se caractérise par son originalité tout en donnant aux lectrices (environ 80% de mes lecteurs sont des lectrices) l’impression d’être dans un univers familier.
  • Le style : j’explique mes choix d’écriture dans « Les petits secrets de Polycarpe » qui figurent sur les pages de son blog[1] (à paraître en fascicule à l’occasion du prochain salon du polar à Tours)
  • Les médias alternatifs: bon accueil et bonnes critiques chez les blogueuses littéraires, interviews de booktubeurs, radios locales. Mes ouvrages acquis par les bibliothèques tournent en permanence, ils sont renouvelés régulièrement y compris à la bibliothèque départementale.
  • Les 7 « Polycarpe », bientôt 8, existent en audio sur le fichier national de la Bibliothèque sonore, lus par un bénévole, ils sont souvent téléchargés, ce qui me vaut d’être la marraine de la bibliothèque sonore de Tours.

Je suis sur le point de tenter l’expérience d’une version audio en voix de synthèse (Balabolka), via une start-up d’abonnement audio. Et je vais faire en septembre 3 vidéos d’auteure pour YouTube et Dailymotion.

En revanche je fais peu de vente papier faute de diffusion.

Excepté :

‒  dans le Cultura de Chambray-les-Tours de mon département. Mes livres, visibles sur les gondoles, se vendent régulièrement toute l’année.(le responsable, David, peut vous le confirmer au 02.47.48.42.50 )

‒ à la Fnac, via SFL, des ventes irrégulières.

‒ Quelques librairies de niveau I d’autres régions que la mienne passent des commandes de toute la série.

‒ Comme tout le monde, je vends des livres lors de rencontres d’auteurs dans les cercles et les cafés littéraires, ainsi que sur trois ou quatre grands salons : Concarneau, Le Mans, la Forêt des livres, le Chapiteau du livre ( et, depuis l’an passé, Polar sur Loire, nouveau salon conçu par et pour des auteurs de polar du Val de Loire dont je suis co-organisatrice et qui a cartonné !)

  • Les raisons d’une popularité prometteuse

‒ commentaires de blogueuses

Cécilia : « Ce qui caractérise ce roman, et sans doute la série, c'est l'ambiance. Ce petit village de Rochebourg regorge de personnalités attachantes et hautes en couleur. Les personnages sont bien campés et ne tombent jamais dans les clichés. Le secret ? L'auteur les regarde avec une certaine distance amusée. »

Mademoiselle Maeve : « Pour moi, c'est exactement le genre de roman que j'apprécie: une gourmandise qui réconforte. Et je me suis surprise à m'imaginer vivre dans ce village et venir aider Polycarpe à retapisser les pièces de sa maison. N'hésitez pas, ce roman est un trésor. »

Commentaires de journalistes :

« Claudine Chollet. qui avait déjà produit un épisode de la série le Poulpe a inventé avec Polycarpe un héros moderne et proche. Le récit est rythmé et gai. vous reconnaîtrez certains de vos voisins dans les personnages. Bref, si vous voulez passer un excellent moment sans prise de tête. Polycarpe vous tend la main. » Bénédicte de Chivré, La renaissance Lochoise

« Sa peinture sociale est très pointilleuse, mais l'humour est toujours en embuscade. L'écriture est fluide, les descriptions précises, le ton désinvolte. Pas de flots d'hémoglobine ou de sexe, simplement la vie dans ses composantes les plus diverses. Bref, une belle chronique (…) Une chose est sûre, il faut venir vivre aux côtés des "Rochebourgeois". On est surpris agréablement en faisant leur connaissance lors du premier roman, on se plaît à les côtoyer avec le second et on espère les retrouver encore pour d'autres péripéties…» Benoît Merlin, Le Courrier Français

«  On est d’ailleurs tout aussi captivé par la brouille passagère, du moins on l’espère, de Polycarpe et d’Imogène, la marchande de miel et de souvenirs, dont on a vu naître l’attirance mutuelle lors des précédents ouvrages, que par l’imbroglio criminel, dont on devine progressivement les contours. Heureusement, tous les personnages du village, anciens et nouveaux, participent de près ou de loin à cette nouvelle intrigue, pleine de surprise. Un vrai régal !" Jean-Yves Bonin, Le Courrier Français

Ma série est intemporelle, mes « Polycarpe » ne prennent pas de rides, un peu à la manière du Mystère de la chambre jaune ou des Tintin.

Quel que soit le tome que les gens achètent, ils acquièrent ensuite la série entière. J’ai un lectorat de "fans" très attachés à cette série. Les « Polycarpe » feraient un succès éditorial si la diffusion des livres papier était organisée par un professionnel.

Commentaires de lecteurs sur le site d’auteur : http://www.claudinechollet.com

Quelques chiffres :

Numilog :

Confronté au problème de diffusion, j’ai opté pour le numérique. J’ai établi un contrat avec Numilog en 2015.

Reddition des comptes Numilog 2015 en PDF

 

Objet : Relevé des ventes 2015 (net après remise de 50%)

 

Dans le cadre de notre contrat en cours pour la distribution de livres numériques dont vous êtes auteur et éditeur en version numérique, un virement a été émis d’un montant de 3817.37 € qui correspond à la somme qui vous est due au titre des ventes réalisées au cours de l’année 2015, selon le calcul ci-dessous…

 

Ma collaboration avec Numilog a cessé en 2016. J’ai relancé le processus par moi-même ce qui a demandé un peu de temps.

*

Les ventes augmentent régulièrement : ventes de ce mois de juin 2017, soit 183 Polycarpe (Criminelles ne fait pas partie de la série)

 

ventes ebooks juin 17.jpg

Classement Amazon du 1er tome des « Polycarpe » : Le Vieux Logis

 

 

La première page des ebooks détectives privés d’Amazon, Polycarpe, Le Vieux Logis arrive en tête :

 

classement Polycarpe sur Amazon.jpg

 

 

Conclusion

Cette série n’est pas le fruit du hasard. J’avais eu du succès avec un POULPE publié chez La Baleine-Le Seuil et je me suis servie de cette expérience dans la conception de mes « Polycarpe ».

J’assume actuellement l’écriture, la relecture, la correction, la PAO des livres papiers, le graphisme des couvertures, l’activité d’édition et la promotion sur les réseaux sociaux.

Tout cela est très lourd à mener pour un auteur (de 70 ans).

Vous représentez un groupe puissant que ma série populaire pourrait intéresser.

J’aimerais beaucoup collaborer avec une entreprise comme la vôtre, pour donner toute sa chance à cette série littéraire française.

 

Bien à vous

 

Claudine Chollet

Romancière, éditrice

Membre de la SGDL

Site éditorial : http://www.editionstuttiquanti.com

Site auteur : http://www.claudinechollet.com

 

PS : le hasard veut que paraît aujourd’hui l’interview (ci-dessous) donné dans le magasin France-Loisirs le jour de la dédicace d’un de mes titres (dont l’action se passe à Tours, mais qui n’a pas la même faveur du public que les « Polycarpe »).

 

interview France Loisirs.jpg

 

 

___________________________________________________________________________

 

ÉDITIONS TUTTI QUANTI – 40, Quai Charles Guinot – 37400 AMBOISE

 RCS Tours 491 474 433 − SIRET 491 474 433 00019 – APE 221A

Tél : 02.47.30.72.61− mail : tuttiquanti@orange.fr – Site auteure : www.claudinechollet.com


 

 

 

[1] Le blog : http://claudinecholletecrivain.hautetfort.com

Écrit par Claudine Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire